All rights reserved, protected & owned by ItemLiz-ECK 1992 - 2013
Ce fut notre compagnon le plus fidèle (grâce à l'autorisation grâcieuse de l'AP-HM)et notre
endroit préféré... une liberté totale de mouvement dans un lieu historique, avec
qui nous nous sentions en osmose et en pleine harmonie...
Son histoire imposante a pesé, avec bonheur, sur notre travail et le voir devenir
un lieu de grand standing dans les années à venir nous emplit de fierté....
Un jour, peut-être, ItemLiz-ECK reviendra à l'Hôtel DIEU et se payera le luxe de
faire des photos historiques et très VIP....

Voici quelques photos pour prouver que ce lieu est BEAU. & MAGIQUE....

L'Hôtel-Dieu est créé en 1593. Il naît de l'union de l'hôpital Saint-Jacques de
Galice et de l'hôpital du Saint-Esprit5. Marseille éprouve alors de grandes
difficultés liées au climat politique mais Charles de Casaulx, qui gouverne
Marseille dictatorialement, met en place un programme qui vise à améliorer
le système hospitalier marseillais. L'Hôtel-Dieu s'installe à côté du clocher
des Accoules, dans les locaux de l'hôpital Saint-Esprit alors constitué d'une
série de petites maisons étroites où sont établis les différents « services ». Des
travaux d'agrandissement ont lieu tout au long du XVIIe siècle mais ce n'est
qu'à partir du milieu du XVIIIe siècle que l'hôpital commence à être
reconstruit, sur les plans de l'architecte parisien Jacques Hardouin Mansart
de Sagonne, qui ne seront que très partiellement réalisés. Son état actuel
correspond à de forts remaniements effectués par l'architecte Félix Blanchet
sous le Second Empire, qui s'accompagnèrent de la démolition de tous les
bâtiments antérieurs au milieu du XVIIIe siècle6.
Au niveau économique, l'hôpital vit grâce aux revenus des différents biens
fonciers qu'il a le plus souvent reçus par dons ou par legs. Néanmoins,
comme le mentionnent les registres de délibérations, les problèmes d'argent
sont permanents, ce qui oblige les recteurs à faire appel à la charité des
Marseillais, notamment à travers des quêtes ou l'organisation de loteries.
Par ailleurs, depuis 1597, la plupart des confréries marseillaises doivent
fournir un lit garni (matelas, couvertures, draps) à l'hôpital.
L'Hôtel-Dieu recueille les enfants abandonnés, donne asile aux voyageurs et
aux pèlerins, et soigne les malades et les blessés. Nous nous intéresserons
exclusivement à ces derniers.

Sous l'Ancien Régime, il se différencie des autres hôpitaux français en
confiant le soin de ses malades à un personnel exclusivement laïc.

Cet établissement a servi à l'enseignement de professions médicales (sage
femme) et paramédicales (infirmiers anesthésistes, de bloc opératoire,
puéricultrice, auxiliaires de puériculture, manipulateurs en imageries
médicales, cadres de santés...) jusqu'en novembre 2006.

Dans quelques années (2013 - Marseille: capitale européenne de la culture) il
se sera transformé en un véritable palace 4 étoiles luxe (normes françaises) et
géré par le grand groupe hôtelier de luxe: Intercontinental.
Ce fut notre compagnon le plus fidèle (grâce à l'autorisation grâcieuse de l'AP-HM)et notre
endroit préféré... une liberté totale de mouvement dans un lieu historique, avec
qui nous nous sentions en osmose et en pleine harmonie...
Son histoire imposante a pesé, avec bonheur, sur notre travail et le voir devenir
un lieu de grand standing dans les années à venir nous emplit de fierté....
Un jour, peut-être, ItemLiz-ECK reviendra à l'Hôtel DIEU et se payera le luxe de
faire des photos historiques et très VIP....

Voici quelques photos pour prouver que ce lieu est BEAU. & MAGIQUE....